vendredi 6 novembre 2020

Du domaine de Mercy au palais du gouverneur de Metz , de la Bavière à Metz.

 Le vitrail St Jure de Mercy au palais du gouverneur 

Pourquoi y a t'il un vitrail de Mercy au palais du gouverneur à Metz.

Alors même que le château de Mercy nouvelle version est en pleine construction en 1905 , il était resté symbole de la résistance durant l'annexion par la Prusse depuis plus de 30 ans. 

Nous retrouvons au palais du gouverneur le vitrail de St Jure de Mercy en construction au même moment. Ferdinand Schönhals (conception)
Max Stolterforth (réalisation)









Dans cette histoire il ne faut pas garder le château comme seul symbol, car là nous parlons bien du domaine de Mercy et notamment sa Chapelle édifié en 1626 par Jean Bertrand St Jure.



                                                                         Photo Octobre 2020



Bien des années plus tard.

Le 14 mars 1706, après entente préalable avec la cour de France, le grand électeur, Maximilien-Emanuel de Bavière, confia au brigadier Joseph de Saint-Jure, chevalier de Mercy, la mission de rassembler les débris des armées disséminées après les guerres d'Autriche, et de reformer de nouveaux régiments.


                                      



En compagnie des lieutenants-colonels Nicolini, des capitaines Piélon, La Roche et Cormeleau, le chevalier de Mercy visita les prisons de Pavie, Crémone et Alexandrie, où il forma un régiment, le  4e Bavarois, dont il fut le premier colonel.

La terre et le domaine de Mercy-le-Haut abritent leur mélancolie
immuable et grave tout au fond des avenues de tilleuls tutélaires, parmi les hautes futaies silencieuses des collines du sud de Metz,

Le temps qui détruit et les hommes qui passent en détruisant avec lui, auraient déjà rasé leur souvenir de la terre, n'était une fée bienfaisante et tenace que mirent là les ancêtres. Un beau château aux pierres scrupuleusement ravalées, ressuscité de ses ruines, évoque ici le passé souriant du temps de Louis XVI.

Mais c'est surtout, en sa petite chapelle recueillie et mystérieuse que, l'on entend le mieux battre le coeur de Mercy. Là dorment tous les morts. Les racines saintes des arbres qui

survivent et par qui fut étreinte et goitée et portée en triomphe.vers le ciel leur chair glorieuse, pourraient seules dire les héroïques secrets de la terre. L'un des plus illustres d'entre tous, le chevalier de Mercy, Joseph de Saint-Jure,


le fondateur du Royal-Bavière, mourut à Metz divisionnaire, en 1721. Il est inhumé là. 


La dalle funéraire et son tombeau furent découverts en 1883.

Sur l'initiative du colonel Hoffmann, un service funèbre fut célébré en 1884, à la mémoire du défunt, à l'église d'Ars-Laquenexy, paroisse de Mercy. Les drapeaux du 4èm Bavarois, et leur garde étaient placés dans le chœur et les officiers dans la nef. Sur la place devant la petite église le régiment assistait à la messe.







Occupée pendant la guerre de 1870, ainsi que le château, la chapelle de Mercy fut restaurée et rendue au culte par les soins pieux de Joseph-Charles~Maurice, Vicomte du Coëtlosquet, allié aux Lasalle et dont les aïeux tenaient des Saint-Jure la terre de Mercy.

Au seuil de la chapelle on lit cette inscription votive.


R. I. P.


L an mil six cent vingt six

Sieur Jean Bertrand de Saint-Jure Escuyer seul seigneur de ce lieu

A fait batir cette Chapelle

Pour y célébrer le service de Dieu.







Une autre inscription témoigne. que Jean Bertrand de Saint- Jure avait 27 ans de judicature à Metz en 1626, lors de cette dédicace. L'office fut chanté pour la première fois dans la chapelle le 24 juin de l'année suivante, fête de saint Jean-Baptiste.


Voici leurs épitaphes.

...


Trės grand et très noble Seigneur Messire Jean Bertrand de Saint-Jure Écuyer Seigneur de Mercy-le-Haut,  Maître échevin de la ville de Metz Seigneur et Aman Echevin de l'Eglise Saint-Martin Inhumé le 8 Mai 1628 Dans l'église de cette paroisse.

...

Jean Baptiste de Saint-Jure Religieux profès de la Compagnie de Jésus Décédé à Paris le 30 avril 1657.

...

Messire Claude de Saint-Jure Ier Capitaine au Régt.  Royal de cavalerie.

...

Haut et puissant Seigneur Messire Charles de Saint-Jure Chevalier et Seigneur de Mercy-le-Haut Né à Metz le 1er avril 1629 Décédé à Besançon le 15 avril 1673.



en conclusion.


 Joseph de Saint-Jure, seigneur de Mercy, fut le premier colonel du 4º Bavarois qu'il créa, sous le règne du Grand-Electeur Max-Emmanuel de Bavière, allié de Louis XIV, le 14 mars 1706  Il mourut à Metz, d'où sa famille était originaire, et fut enterré dans la chapelle du château de Mercy, le 28 août 1721. 




...




Source Google Maps, Austrasie, 
Photo Steimetz Emmanuel , château et Chapelle de Mercy & Palais du gouverneur de Metz.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire