vendredi 27 mars 2020

Fort de Mercy

D’une superficie de 205 ha, la Feste Freiherr von der Goltz est construite de 1907 à 1916, dans le bois entre JuryMercy et Ars-Laquenexy. Le groupe fortifié est constitué de trois parties indépendantes, reliées entre-elles par des galeries souterraines. L'ouvrage de jury, au sud, l'ouvrage de Mercy au centre, et le point d'appui d'Ars-Laquenexy, au nord

 Le point d'appui d'Ars-Laquenexy comprend deux batteries cuirassées de 100 mm ,
 une caserne et un poste de commandement d'artillerie7. 
Les trois casernes fortifiées peuvent recevoir un total de 800 hommes

Le , dans la cour de l’ouvrage de Mercy, deux camions militaires chargés d'ogives de torpilles sont touchés par un chasseur-bombardier américain de type Thunderbolt.

 et 11 marins de la Kriegsmarine, chargés du transport des ogives. Durant plusieurs jours,
 des pionniers allemands du génie de Metz dégagent des corps du bunker. `
Ils érigeront ensuite, au bord du cratère de l’explosion, trois grandes croix, portant les noms des victimes.

Lorsque la Division aérienne du Canada à l'étranger a commencé à prendre de l'expansion en 1952, une équipe de planification a cherché un quartier général facilement accessible aux diverses unités prévues de l'ARC sur le continent. Leur choix ultime était le Château Mercy.

Le siège social canadien a déménagé de Paris à Metz en avril 1953, date à laquelle l'ensemble du domaine de 35 acres ne comptait que quatre bâtiments: le château, dans lequel les rénovations étaient presque terminées; la remise, tenable mais sans prétention; la loge à l'entrée du domaine, sans étage et sans toit; et la chapelle.

Outre les quatre bâtiments d'origine, qui sont tous utilisés quotidiennement, dix nouveaux bâtiments ont été construits. Ceux-ci comprennent des blocs de caserne, des mess, des bureaux et des espaces d'approvisionnement et un garage d'équipement mobile moderne.

Mais l'architecture gracieuse du Château Mercy lui-même n'est pas ignorée. Dans la salle de conférence principale - probablement conçue comme une salle de bal - des visiteurs militaires et civils de haut rang s'entretiennent souvent avec le commandant de l'officier de l'air de la division aérienne.

L'extérieur à enveloppe de château du château, cependant, offre toujours un rappel de sourire des combats féroces en temps de guerre.


Période de la RCAF 1953-1967.
Les canadiens s’installent au château de Mercy dans le cadre de l’Otan. 

La 1ère Division Aérienne Canadienne prend ses quartiers au domaine de Mercy le 10 avril 1953. Une métamorphose se produit dans tout le domaine et le fort de Mercy: Des constructions sont entreprises afin d’accueillir les militaires, des baraquements hommes, femmes, sous-officiers et officiers sont construits autour du château, un cinéma, un gymnase, une station de pompiers, un PX.... une véritable petite ville s’établit autour du château, les familles canadiennes sont dans des quartiers neufs de Metz, à Bellecroix et dans les villages alentour ( Chesny Mapel leaf village).


Source Wikipédia et revue Austrasie numéro 11 article Steimetz Emmanuel

Fort de Mercy periode RCAF Otan 1953/67.


Avant/Après.



Steimetz E

La salle de contrôle des radars  Avant/Après.



1960/2018.



Emplacement des radars, voici une vue aérienne.

Steimetz E

Un tunnel qui relie les forts. Avant/Après.



Inonder .

Steimetz E

Un panneau de direction Avant/Après.

1960/2018
Steimetz E



1960/2018.

Steimetz E

Dans le fort Avant/Après.



Steimetz E
Divers photo du Fort aujourd'hui .
Avant/Après.


 1960/2018.


Steimetz E

 Quelques vertige dans le Fort de Mercy.


Steimetz E

 Mise en garde: le Fort de Mercy est dangereux ne pas si aventurer, pour votre sécurité, et surtout jamais seul et sans équipement .


Steimetz E






Steimetz E


Steimetz E


Steimetz E






Steimetz E



 Credit photo 2018 E. Steimetz.
 Credit photo 1952/67 Nato Otan.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire